Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘Chat’

Ginza

銀座 (Ginza littéralement, la position, la place argentée) est le plus grand quartier de magasins de mode de Tôkyô. Là où Shibuya s’illustre d’avantage dans les fringues branchées façon « attends c’est peut être la mode, mais va falloir me payer pour mettre cette chemise », Ginza fait plus dans le classique : de Chanel à Emporio Armani en passant par Uniqlo et Gap; tous les grands classiques de la mode nippone et internationale sont présents dans ce quartier très chic, réputé foncièrement le plus cher de Tôkyô.



Un peu de lèche vitrines au programme, histoire de voir à quoi ressemble la saison automne-hiver de cette année, et puis ça fait une balade sympathique, vu que le week-end, l’avenue principale de Ginza est fermée à la circulation, permettant à la foultitude de magasins de vomir tout le long de l’immense avenue un flot chaotique et ininterrompu de passants.

Certains bijoutiers du bout de la rue en profitent même pour sortir une petite terrasse et se faire un peu de pub (oui en réalité la fermeture à la circulation n’est effective que de 12h à 17h le dimanche en cette saison, donc pas trop le temps de remplir la place de tables et de chaises).

Je me contenterais d’un petit tour chez Uniqlo, H&M, Gap, Zara. Les prix ne sont pas très bon marchés compte tenu du cours actuel euro/yen, mais restent dans l’ordre de grandeur de ce qu’on peut trouver en France.
L’amusant est que dans chaque magasin, il y a toujours des soldes pour une raison X ou Y (enfin je dis ça, mais je suis pas aller voir chez Louis Vuitton), vous allez me dire, c’est un peu pareil en France ces derniers temps. « Non ce ne sont pas des soldes, ce sont les trois jours fous pour célébrer la fin des soldes ».

Traitez-moi de sale capitaliste qui veut tuer le social en France, mais pouvoir se balader et faire les magasins le dimanche, c’est quand même pratique.
Ça fait des week-ends qui paraissent plus longs, et ça permet quand il pleut toute la journée du samedi, de rester chez soi à buller, et faire ses courses le dimanche. Vous allez me dire, que c’est une remarque égoïste d’un type que ne travaille pas le samedi, ni le dimanche, et vous avez tout à fait raison. Après au Japon, les gens qui travaillent le week-end, prennent leur week-end en semaine. D’un autre coté, est-ce que ça vaut vraiment la peine d’ouvrir les magasins en semaine alors que les gens travaillent, c’est une autre question …

Il est à peine 17h, le soleil est déjà bien bas dans le ciel. Oui le Japon n’a pas de changement d’heure ; et du fait de son fuseau horaire, il fait nuit à 6 heures le soir en cette saison.
Je me dirige vers le parc Hibiya qui jouxte le quartier. Je suis attiré par une très belle lumière de soleil couchant.

Là je trouve une place de choix sur un petit banc un peu en hauteur du parc, à coté d’un chat pas farouche qui se laisse caresser sans rien dire (ce parc est d’ailleurs rempli de chats, qui dorment ça et là impassibles. C’est vraiment des branleurs ces chats).
Je profite des derniers rayons de soleil, puis vais faire un petit tour du parc.

En fait aujourd’hui se tient dans le parc le festival du train (oui, les japonais aiment les trains, jusqu’à en faire des festivals). En gros, si j’ai bien compris (ce qui est très peu probable), les différentes compagnies de trains sont représentées ici, et distribuent/vendent des plaquettes, maquettes et autres objets relatifs aux différents modèles de trains, et faisant la joie des collectionneurs. Enfin, il y a un stand qui vend des Bananachoco, donc le reste importe peu finalement.

Read Full Post »

%d blogueurs aiment cette page :